Tour de France Guide

Glossaire

Glossary header

200 m

Épreuve de cyclisme sur piste. Le départ du chronomètre est donné pour un coureur dit lancé, c'est-à-dire que celui-ci possède un tour et demi pour accélérer et effectuer les 200 derniers mètres à une vitesse maximale.

Attardé

Coureur lâché par le peloton.

Baroudeur

Coureur qui attaque très tôt dans la course pour tenter sa chance de loin, ses qualités au sprint ou en montagne ne lui permettant pas de rivaliser avec les meilleurs.

Bidon

Permet aux cyclistes de s'hydrater.

Bonne (la)

Désigne l'échappée qui va passer le plus de temps en tête de course.

Bordure

Si le vent arrive de côté, un groupe de coureurs en tête de peloton se dispose en éventail sur la largeur de la route. Si l'éventail accélère brusquement, les coureurs suivant l'éventail se retrouvent en file indienne et ne sont plus protégés du vent. Il est alors très difficile de suivre le rythme, ce qui provoque une ou plusieurs cassures au sein du peloton.

Boucher le trou

Revenir sur un groupe depuis l'arrière.

Braquet

C'est le rapport entre le nombre de dents du plateau et le nombre de dents du pignon. Plus ce rapport est grand, plus la distance effectuée en un tour de pédale est grande.

Contre-la-montre individuel

Course en solitaire où le coureur doit rallier l'arrivée le plus rapidement possible.

Contre-la-montre par équipe

Course en équipe où les coureurs doivent atteindre l'arrivée au plus vite avec un nombre d'équipiers suffisants.

Coup de moins bien

Aussi appelé coup de bambou, c'est un synonyme de la défaillance, à la différence près que le coup de moins bien est passager.

Course à étapes

Course se déroulant sur plusieurs jours.

Danseuse

Position du coureur lorsqu'il n'est pas assis sur la selle.

Défaillance

La défaillance survient quand le cycliste n'a plus d'énergie, soit parce qu'il accuse un "coup de moins bien" trop important ou trop souvent répété, soit à cause d'une fringale. Il perd alors beaucoup de temps par rapport à ses concurrents.

Directeur sportif

Stratège de l'équipe qui suit la course en voiture et donne des consignes aux coureurs via l'oreillette.

Échappée

Coureur ou groupe de coureurs ayant distancé le peloton.

En garder sous la pédale

Se dit d'un coureur qui économise ses forces pour la suite de la course. Ce coureur ne participe pas efficacement aux relais d'une échappée.

Équipier

Coureur qui se met au service d'un leader.

Étape en ligne

Une étape en ligne désigne une étape qui n'est pas un contre-la-montre, peu importe son relief.

Être dans la roue

Rester derrière un coureur pour profiter de l'aspiration de celui-ci.

Éventail

Groupe de coureurs qui se place en diagonale pour se protéger du vent. Le premier coureur se place du côté de la route d'où vient le vent, les autres coureurs se décalent en diagonale pour être le plus à l'abri possible du vent, et prennent ainsi toute la largeur de la route.

Faire le trou

Se dit d'un coureur qui réussit à creuser l'écart avec ses poursuivants.

Faire l'élastique

Se dit d'un coureur qui se fait lâcher plusieurs fois d'un groupe mais qui arrive à chaque fois à boucher le trou.

Flamme rouge

Indique le dernier kilomètre de course.

Flinguer

Accélérer très violemment.

Fringale

Faim soudaine qui laisse sans force. Elle est la conséquence d'une mauvaise gestion du ravitaillement.

Giclette

Capacité à placer de brèves accélérations qui laissent les adversaires sur place.

Grimpeur

Coureur dont les qualités physiques s'expriment lors des longues ascensions. Désigne aussi une côte ou un col distribuant des points pour le classement de la montagne.

Gruppetto

Groupe de coureurs se formant à l'arrière de la course lors des étapes de montagne. N'ayant aucune chance de victoire, ils se regroupent pour unir leurs forces et rallier l'arrivée dans les délais.

Keirin

Épreuve de cyclisme sur piste originaire du Japon qui voit un peloton de coureurs suivre une motocyclette dont l'allure augmente progressivement de 35 à 45 km/h. La motocyclette s'écarte à environ 700 mètres de l'arrivée pour laisser place au sprint final.

Leader

Meilleur coureur d'une équipe, de par ses qualités physiques ou son classement.

Maillot à pois

Désigne le coureur qui est en tête du classement du Grand Prix de la montagne. Les points sont attribués aux coureurs passant en tête des grimpeurs.

Maillot blanc

Désigne le coureur qui est en tête du classement général des jeunes (coureur de moins de 25 ans).

Maillot jaune

Distinction suprême qui désigne le coureur en tête du classement général.

Maillot vert

Désigne le coureur qui est en tête du classement par points. Les points sont attribués à l'arrivée et lors des sprints intermédiaires.

Musette

Petit sac en toile contenant le ravitaillement en boissons et en aliments des coureurs. Elle est récupérée vers la moitié de la course dans la zone de ravitaillement.

Peloton

Groupe principal lors d'une épreuve cycliste.

Poisson pilote

Coureur qui démarre le sprint final pour son sprinteur.

Porteur de bidon

Équipier en charge d'aller chercher des bidons à la voiture du directeur sportif pour ensuite les distribuer à ses autres équipiers.

Prendre le bon wagon

Cela veut dire ne pas manquer une échappée décisive.

Prologue

Course contre-la-montre disputée en ouverture d'une course par étapes.

Puncheur

Cycliste dont le terrain de prédilection est de nature vallonnée. Il affectionne tout particulièrement les montées courtes et sèches.

Raton

Coureur qui ne prend jamais de relais.

Relayer

Passer en tête de groupe pour protéger les autres coureurs du vent. Les relais successifs permettent à chaque membre du groupe de rouler en faisant moins d'efforts qu'un coureur solitaire.

Se mettre dans le rouge

Rouler en effectuant un effort trop important. Si cet effort est poursuivi, le coureur finira par avoir un coup de moins bien.

Se relever

Réduire brusquement son allure.

Sprint

Dernier instant d'une course cycliste, c'est-à-dire le moment où les coureurs accélèrent et donnent tout pour passer la ligne d'arrivée en tête.

Sprinteur

Coureur qui reste durant la quasi-totalité de la course au sein du peloton, bien protégé du vent, pour produire son effort en toute fin de course et imposer sa pointe de vitesse lors du sprint final.

Sucer la roue

Rester dans la roue d'un concurrent de manière abusive sans lui prendre le moindre relais.

Train de sprint

Dans les derniers kilomètres, le sprinter est emmené par ses coéquipiers qui se placent en tête du peloton, produisent leurs efforts, puis s'écartent les uns après les autres jusqu'au dernier : le poisson pilote. L'objectif est d'amener le sprinter dans les meilleures dispositions pour disputer le sprint en lui servant de rampe de lancement.

Vitesse individuelle

Épreuve de cyclisme sur piste disputée par deux coureurs. Le vainqueur est le premier à passer la ligne. La tactique joue un rôle prépondérant, les coureurs étant autorisés à faire du surplace.